top of page
077-M---CUTTOLI-CORTICCHIATO _ AJACCIO 20---HABITATION O01---Ajaccien MAISON INDIVIDUELLE

HABITATION O01

Programme / Typologie : Logement individuel
Commanditaire : Commune d’Ajaccio

Organisateur : CAPA - Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien

Type de commande : Cours d’idée Dumane in casa
Partenaires : N.C.

Type de mission : Étude
Situation / Lieu : Cuttoli-Corticchiato / Ajaccio
Budget : N.C.
Surface : 110 m2 (SHAB)
Date : 2012

Projet d’une habitation sous forme d’un logement individuel, avec une architecte bioclimatique ou le concept de vivre dans « l’éloge de l’ombre » est central.

Description et parti pris

 

Avec des vues ouvertes au Nord-Ouest et des roches abrupts au Sud-Est du site, le bâtiment s'installe contre les rochers, invitant à la lumière naturelle du Sud à entrer et offrant une continuité spatiale dans une diagonale forte, traversant le bâtiment, grâce à une simplicité du plan.

Le concept, qui consiste à répondre au climat caniculaire régional a été considéré comme un enjeu important et central du projet.

Une réflexion autour du concept de « murs épais », utilisant des blocs en pierre reconstituée, des mono-murs, avec des avantages thermiques et assurant une température intérieure constante et confortable avec une consommation d'énergie passive. Tout cela en constituant un abri solide et fiable monolithique à la manière d’un roc, protecteur contre les rigueurs de la nature et du climat. La première fonction de l’architecture étant toujours de « protéger ».

Les murs épais projettent des ombres profondes, à l’endroit des ouvertures, faisant virer la lumière comme dans un tunnel. L'une des extrémités de la maison donne sur la terrasse qui est abritée et orientée au Sud et l'autre extrémité de la maison donne sur la cuisine qui possède une grande hauteur servant de puits de ventilation naturelle et est orientée au Nord. La cuisine étant un peu comme une "tour de guet" offrant un point de vue sur les environs de la maison. Un jeu libre et poétique entre l'ombre et la lumière se crée dans la vie quotidienne et entre les murs épais.

bottom of page